mardi 3 janvier 2017

La saga manga "A Silent Voice" d'Yoshitoki Oima







Synopsis


Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable...

Quelques mots sur l'auteur


Nationalité : Japon
Né(e) le : 15/03/1989

Biographie :

Yoshitoki Oima est une jeune mangaka

N'appréciant pas trop l'école, elle préfère dessiner.
En 2008, elle participe à un concours de jeunes auteurs organisé par Kodansha, elle n'a alors que 19 ans quand elle remporte le 1er prix avec "A Silent Voice", un manga aux thématiques singulières et difficiles : le handicap et l’ijime (brimades dans le milieu scolaire).
Si elle n’a pas de handicap particulier, l'auteur a été sensibilisée très tôt à ces sujets grâce à sa mère, interprète en langue des signes qui l’aide dans la manière de représenter les échanges muets des personnages de "A Silent Voice".

Ses œuvres :
Koe no Katachi (A Silent Voice) 2013.
Mardock Scramble 2009.


Mon avis


Une jeune fille soude muette subit les moqueries, brimades de ses camarades de classe. Plus tard, Shoya, une d'elles, veut la retrouver car il ressent désormais beaucoup de culpabilité.

Il s'agit d'un manga "shonen" terminé en 7 volumes.

C'est une histoire très émouvante, touchante sur le handicap, le harcèlement scolaire mais aussi une belle histoire d'amitié. D'autant que de nouveaux personnages viennent s'ajouter ensuite.
On s'attache beaucoup aux personnages principaux, même à Shoya car on le voir mûrir, se remettre en question.
Même si j'attendais un petit quelque chose en plus à la fin, c'est tout de même une belle fin puisqu'elle est un peu ouverte sur leur avenir.
J'ai donc adoré cette série !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire